Mentions légales & CGV

Préambule synthèse des CGV :

Toute commande vaut acceptation des présentes conditions générales de vente. Toute commande est validée par son paiement, aucune marchandise ne sera expédiée avant paiement complet. Aucun produit ne sera repris si il a été utilisé. Il doit être neuf et dans son emballage d’origine avec étiquettes. Nous n’accepterons les retours qu’après avoir été contactés et ayant donné notre accord. Merci de nous contacter par mail avant tout retour dans un délai de 7 jours suivants la date de commande. Les frais de retour seront exclusivement à la charge du client. Aucun retour ne sera accepté sans cet accord. Ensuite, conformément au Code de la Consommation, l’Acheteur dispose d’un délai de sept jours francs à compter de la date de réception, pour retourner à ses frais, les produits commandés, pour remboursement ou échange. A aucun moment, pour expédition, nous ne remplacerons un produit commandé mais non dispo pas un autre produit non commandé. Les prix de vente sur cette boutique sont indiqués en euros HT et TTC. Ils sont valables au moment de la commande. Les photographies, graphismes et les descriptions des produits proposés à la vente ne sont là qu’à titre indicatif, ils n’ont pas de valeur contractuelle. La compatibilité des produits commandés avec le matériel utilisé par l’achetaur n’est pas une cause de retour, ni de faire valoir d’un quelconque préjudice. Seul l’acheteur peut savoir ce qui est compatible avec son matériel. Lors de la réception de sa commande par l’acheteur, il est tenu de vérifier le contenu du paquet avant de signer ou accepter le colis. Si le colis ou le matériel est endommagé, l’acheteur doit le signaler lors de sa réception au facteur ou au transporteur. Il est en droit de refuser le colis. Et doit nous en avertir. En cas de rupture de stock, la boutique remboursera le client dans les 30 jours suivants la commande. Néanmoins, nous ferons notre maximum pour informer l’acheteur de toute rupture ou retard de livraison éventuel.

Article 1 : – Application et opposabilité des conditions générales de ventes.

Les présentes conditions générales de vente (CGV) sont mises à disposition de chaque acheteur par le biais de cette rubrique. Par conséquent, le fait de passer commande implique l’adhésion entière et sans réserve de l’acheteur à ces CGV, à l’exclusion de tous documents tels que prospectus, catalogues émis par le vendeur et qui n’ont qu’une valeur indicative. Aucune condition particulière ne peut, sauf acceptation formelle et écrite du vendeur, prévaloir contre les CGV. Toute condition contraire opposée par l’acheteur sera, donc, à défaut d’acceptation expresse, inopposable au vendeur, quel que soit le moment où elle aura pu être portée à sa connaissance. Le fait que le vendeur ne se prévale pas à un moment donné de l’une quelconque des présentes CGV ne peut être interprété comme valant renonciation à se prévaloir ultérieurement de l’une quelconque desdites conditions.

Article 2 : Modification des conditions générales de vente.

Les commandes ne sont définitives que lorsqu’elles ont été confirmées par écrit ou par e-mail. En raison d’une situation de pénurie, le fournisseur répondra aux commandes en fonction de leur ordre d’arrivée et dans la mesure de ses disponibilités. Le bénéfice de la commande est personnel à l’acheteur et ne peut être cédé sans l’accord du vendeur.

Article 3 : Modification de la commande.

Toute modification ou résolution de commande demandée par l’acheteur ne peut être prise en considération que si elle est parvenue par écrit ou par e-mail avant l’expédition des produits. Si le vendeur n’accepte pas la modification ou la résolution, les acomptes versés ne pourront être restitués qu’en valeur de marchandises.

Article 4 : Livraison – Objet de la livraison.

Le vendeur se réserve le droit d’apporter à tout moment toute modification qu’il juge utile à ses produits et, sans obligation de modifier les produits précédemment livrés ou en cours de commande, il se réserve le droit de modifier sans avis préalable les modèles définis dans ses prospectus ou catalogues.

Article 5 : Livraison.

Article 5.1 : Modalités.

La livraison est effectuée par l’intermédiaire du transporteur choisi par le vendeur à l’adresse de livraison indiquée par le client.

Article 5.2 : Délais.

Les livraisons ne sont opérées qu’en fonction des disponibilités et dans l’ordre d’arrivée des commandes. Le vendeur est autorisé à procéder à des livraisons de façon globale ou partielle. Les délais de livraison sont indiqués aussi exactement que possible mais sont fonction des possibilités d’approvisionnement et de transport du vendeur. Les dépassements de délai de livraison ne peuvent donner lieu à dommages-intérêts, à retenue ni à annulation des commandes en cours. Toutefois, si 3 mois après la date indicative de livraison le produit n’a pas été livré, pour toute autre cause qu’un cas de force majeure, la vente pourra, alors, être résolue à la demande de l’une ou l’autre partie ; l’acquéreur pourra obtenir restitution de son acompte à l’exclusion de toute indemnité ou dommages-intérêts. Sont considérés comme cas de force majeure déchargeant le vendeur de son obligation de livrer : la guerre, l’émeute, l’incendie, les grèves, les accidents, l’impossibilité pour lui-même d’être approvisionné. Le vendeur tiendra l’acheteur au courant, en temps opportun, des cas et événements ci-dessus énumérés. En toute hypothèse, la livraison dans les délais ne peut intervenir que si l’acheteur est à jour de ses obligations envers le vendeur, quelle qu’en soit la cause.

Article 5.3 : Risques.

Les produits sont livrables port payé par l’acquéreur au lieu convenu ; dans tous les cas, ils voyagent aux risques et périls du destinataire auquel il appartient, en cas d’avarie ou de manque, de faire toutes constatations nécessaires et de confirmer ses réserves au moment de la réception et ce au transporeur. Il peut faire toute réclamation par acte extrajudiciaire ou par lettre recommandée avec avis de réception auprès du transporteur, dans les jours qui suivent la réception des marchandises.

Article 6 : Réception.

Sans préjudice des dispositions à prendre vis-à-vis du transporteur, les réclamations sur les vices apparents ou sur la non-conformité du produit livré au produit commandé ou au bordereau d’expédition, doivent être formulées par écrit ou par e-mail dans les huit jours de l’arrivée des produits. Il appartiendra à l’acheteur de fournir toute justification quant à la réalité des vices ou anomalies constatées. Il devra laisser au vendeur toute facilité pour procéder à la constatation de ces vices et pour y porter remède. Il s’abstiendra d’intervenir lui-même ou de faire intervenir un tiers à cette fin.

Article 7 : Retours.

Article 7.1 : Modalités.

Tout retour de produit doit faire l’objet d’un accord formel entre le vendeur et l’acquéreur. Tout produit retourné sans cet accord serait tenu à la disposition de l’acquéreur et ne donnerait pas lieu à l’établissement d’un avoir. Les frais d’envoi initiaux resteront à la charge de l’acquéreur sauf en cas d’erreur sur les marchandises envoyées. Les frais et les risques du retour sont toujours à la charge de l’acquéreur. Aucun retour ne sera accepté après un délai de 7 jours suivant la date de livraison. Les marchandises renvoyées doivent être dans l’état où le fournisseur les a livrées et dans leur emballage d’origine. En cas de détérioration même partielle de l’emballage, tout retour sera refusé.

Article 7.2 : Conséquences.

Au cas de vice apparent ou de non-conformité des produits livrés, dûment constaté par le vendeur dans les conditions prévues ci-dessus, l’acheteur pourra obtenir le remplacement gratuit, ou le remboursement des produits au choix du vendeur, à l’exclusion de toute indemnité de dommages-intérêts.

Article 8 : Garantie.

Article 8.1 : Etendue.

Les produits sont garantis contre tout défaut de fabrication par nos fournisseurs. Les interventions au titre de la garantie ne sauraient avoir lieu après une durée de 15 jours suivant la réception du produit par l’acheteur. Au titre de cette garantie, la seule obligation incombant au vendeur sera le remplacement gratuit ou la réparation du produit ou de l’élément reconnu défectueux par son fournisseur ou fabriquant. Pour bénéficier de la garantie, tout produit doit être, au préalable, soumis au service après-vente du vendeur dont l’accord est indispensable pour tout remplacement. Les frais de port sont à la charge de l’acheteur.

Article 8.2 : Exclusion.

La garantie ne joue pas pour les défauts et détériorations provoqués par l’usure naturelle ou au cours d’un usage non conforme du produit.

Article 9 : Prix.

Les produits sont fournis au prix en vigueur au moment de la passation de la commande. Les prix s’entendent toutes taxes comprises sur la base des tarifs communiqués à l’acheteur. Tous impôt, taxe, droit ou autre prestation à payer en application des règlements français, ou ceux d’un pays importateur ou d’un pays de transit, sont à la charge de l’acquéreur. Sauf accord écrit du fournisseur, les frais de port sont toujours en supplément des prix des produits à la charge de l’acheteur.

Article 10 : Facturation.

Une facture est établie pour chaque livraison et délivrée au moment de celle-ci, à moins qu’ait été délivré un bon de livraison, auquel cas une facture récapitulative, se référant à tous les bons de livraison émis, sera établie tous les huit jours.

Article 11 : Paiement.

Article 11.1 : Modalités.

Sauf convention contraire écrite, les règlements seront effectués au comptant à la commande par carte de crédit à l’aide du système de paiement sécurisé Paypal, ou par chèque.

Article 11.2 : Retard ou défaut.

En cas de retard de paiement, le vendeur pourra suspendre toutes les commandes en cours, sans préjudice de toute autre voie d’action. Toute somme non payée à l’échéance figurant sur la facture entraîne l’application de pénalités d’un montant égal à une fois et demie le taux de l’intérêt légal. Ces pénalités seront exigibles sur simple demande du vendeur. En cas de paiement par LCR relevé, le refus de l’effet sera considéré comme un défaut de paiement. Les sommes qui seraient dues pour d’autres livraisons, ou pour toute autre cause, deviendront immédiatement exigibles si le vendeur n’opte pas pour la résolution des commandes correspondantes. L’acheteur devra rembourser tous les frais occasionnés par le recouvrement contentieux des sommes dues, y compris les honoraires d’officiers ministériels.

Article 11.3 : Exigence de garanties ou règlement.

Toute détérioration du crédit de l’acheteur pourra justifier l’exigence de garanties ou d’un règlement comptant ou par traite payable à vue, avant l’exécution des commandes reçues. Ce sera notamment le cas si une modification dans la capacité du débiteur, dans son activité professionnelle (ou : s’il s’agit d’une société : dans la personne des dirigeants ou dans la forme de la société), ou si une cession, une location, une mise en nantissement ou apport de son fonds de commerce a un effet défavorable sur le crédit de l’acheteur.

Article 12 : Transfert des risques.

Le transfert des risques sur les produits, même en cas de vente convenue franco, a lieu dès l’expédition des entrepôts du vendeur. Il en résulte notamment que les marchandises voyagent aux risques et périls de l’acheteur, auquel il appartient en cas d’avaries, de perte ou de manquants, de faire toutes réserves ou d’exercer tous recours auprès des transporteurs responsables.

Article 13 : Réserve de propriété.

Les marchandises objet du présent contrat sont vendues avec une clause subordonnant expressément le transfert de leur propriété au paiement intégral du prix en principal et accessoires. Il est toutefois entendu que la simple remise d’un titre créant une obligation à payer, traite ou autre, ne constitue pas un paiement au sens de la présente clause, la créance originaire du vendeur sur l’acheteur subsistant avec toutes les garanties qui y sont attachées, y compris la réserve de propriété jusqu’ à ce que ledit effet de commerce ait été effectivement payé. Les dispositions ci-dessus ne font pas obstacle dès la livraison des marchandises, au transfert à l’acheteur des risques de perte ou de détérioration des biens soumis à réserve de propriété ainsi que des dommages qu’ils pourraient occasionner. L’acheteur devra souscrire une assurance garantissant les risques nés à compter de la délivrance des marchandises. Tant que le prix n’aura pas été intégralement payé, l’acheteur devra individualiser les marchandises livrées au titre du présent contrat et ne pas les mélanger avec d’autres marchandises de même nature provenant d’autres fournisseurs. A défaut d’individualisation, le vendeur pourra exiger le remboursement ou reprendre celles encore en stock. En cas de saisie-arrêt, ou de toute autre intervention d’un tiers sur les marchandises, l’acheteur devra impérativement en informer le vendeur sans délai afin de lui permettre de s‘y opposer et de préserver ses droits. L’acquéreur s’interdit en outre de donner en gage ou de céder à titre de garantie la propriété des marchandises.

Article 13.1 : Autorisation de revente.

L’acheteur est autorisé, dans le cadre de l’exploitation normale de son établissement, à revendre les marchandises objet du présent contrat. Toutefois, il s’oblige, en cas de revente, à régler immédiatement le solde du prix restant dû au vendeur ( ou à informer les sous-acquéreurs que lesdites marchandises sont grevées d’une clause de réserve de propriété et à avertir le vendeur de cette cession afin qu’il puisse préserver ses droits, et le cas échéant, exercer une revendication sur le prix de revente à l’égard du sous-acquéreur).

Article 14 : Emballage.

Les emballages portant la marque du vendeur ne peuvent être utilisés que pour ses produits et ne peuvent en aucun cas servir pour d’autres produits que les siens. Toute infraction à cette règle exposerait son auteur à des poursuites pénales et au versement de dommages-intérêts.

Article 15 : Compétences – Contestations.

Seront seuls compétents en cas de litige de toute nature ou de contestation relative à la formation ou l’exécution de la commande, le tribunal de commerce de Versailles, à moins que le vendeur ne préfère saisir toute autre juridiction compétente. Cette clause s’applique même en cas de référé, de demande incidente ou de pluralité de défendeurs ou d’appel en garantie, et quels que soient le mode et les modalités de paiement, sans que les clauses attributives de juridiction pouvant exister sur les documents des acheteurs puissent mettre obstacle à l’application de la présente clause.

Article 16 : responsabilité.

La société Mister Tea ne pourra être tenue pour responsable de tous dommages directs ou indirects qui pourraient survenir du fait de l’utilisation des pièces, accessoires, et appareils vendus sur ses sites internet. L’impossibilité totale ou partielle d’utiliser les produits, en raison notamment d’une incompatibilité de matériel avec votre matériel ne peut engager la responsabilité de la société Mister Tea ni donner lieu à un dédommagement ou remboursement.

Infos légales : siège social de la société.

La boutique machinesacafe.fr est la propriété exclusive de :

misterbean
28 rue de montreuil
78000 Versailles

RCS 498 808 450 00015 Versailles

Tél : 01 39 53 16 06


OK

MisterBean utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.